FINANCER SA FORMATION :

 

De nombreux dispositifs permettent de financer vos frais de formation.

Cette page résume les principaux dispositifs de financements mais pour connaître les mesures dont vous pouvez bénéficier en fonction de votre statut et de votre situation, contactez-nous.

 

 

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) :

Le compte personnel de formation (CPF) remplace le DIF (droit individuel à la formation) depuis le 1er janvier 2015.

Le CPF finance les formations permettant d’acquérir une qualification figurant sur l’une des listes définies par les partenaires sociaux, les branches professionnelles, les Régions, les formations permettant d’acquérir un socle de connaissances, l’accompagnement à la VAE.

Pour connaître vos droits, créer un compte, comprendre les modalités de fonctionnement du CPF :

 

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION

 

 

LE CONGE INDIVIDUEL DE FORMATION (CIF) :

Le congé individuel de formation (CIF) est le droit de s’absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix. Pour en bénéficier, le salarié doit remplir certaines conditions et présenter sa demande à l’employeur, selon une procédure déterminée. Le salarié peut bénéficier, également sous certaines conditions, d’une prise en charge de sa rémunération et des frais liés au congé de la part de l’organisme paritaire collecteur agréé au titre du CIF (OPACIF) ou encore d’organismes dont la compétence est limitée à une entreprise ou un groupe d’entreprises (AGECIF).

 

LE CONGE INDIVIDUEL DE FORMATION

 

 

LE PLAN DE FORMATION :

Le plan de formation rassemble l’ensemble des actions de formation définies dans le cadre de la politique de gestion du personnel de l’entreprise. Il peut également prévoir des actions de bilans de compétences et de validation des acquis de l’expérience et proposer des formations qui participent à la lutte contre l’illettrisme. L’élaboration du plan de formation est assurée sous la responsabilité pleine et entière de l’employeur, après consultation des représentants du personnel.

 

LE PLAN DE FORMATION

 

 

PERIODE DE PROFESSIONNALISATION :

Les périodes de professionnalisation ont pour objet de favoriser, par des actions de formation alternant enseignements théoriques et pratiques, le maintien dans l’emploi des salariés en contrat à durée indéterminée, notamment ceux qui comptent 20 ans d’activité professionnelle ou qui sont âgés d’au moins 45 ans et disposent d’une ancienneté minimum d’un an de présence dans la dernière entreprise qui les emploie.
Sont également concernés les salariés titulaires d’un contrat unique d’insertion (CUI).

 

PERIODE DE PROFESSIONNALISATION

 

 

CONTRAT D’ALTERNANCE :

L’alternance comprend deux types de contrats : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation.

 

LE CONTRAT D’ALTERNANCE