Les étudiants du Diplôme Universitaire « Concepteur en aménagement et design d’espaces » travaillent en collaboration avec l’Association Les Petits Frères des Pauvres

Les étudiants du Diplôme Universitaire « Concepteur en aménagement et design d’espaces » travaillent en collaboration avec l’Association Les Petits Frères des Pauvres

date de publication : 

Dans le cadre du projet World Design Capitale, les étudiants du Diplôme Universitaire «Concepteur en aménagement et design d’espaces» ont travaillé sur un projet de lieu de vie collectif intergénérationnel.

Ce projet, à visée sociale, est développé en lien avec la fondation Les Petits Frères Des Pauvres.

 

Rencontre avec Fabrice Talandier, directeur régional Hauts de France – Les Petits Frères des Pauvres

Quel est le lien entre le projet et votre association ?

L’association Les Petits Frères des Pauvres innove sur la question de l’habitat, de l’habitat inclusif, de l’usage de l’habitation pour des personnes âgées et des personnes âgées malades. On fait régulièrement appel à des cabinets d’architectes, à des prestataires parce qu’on a plein de projets innovants. Dans le cadre de ce projet, une 10aine d’étudiants ont travaillé chacun sur un projet différent. Cela a permis d’interroger nos pratiques et la construction du projet qu’on avait en cours. On est aujourd’hui dans une phase de construction. Le jour où le projet est validé on fera appel à un architecte mais là on a pu alimenter notre projet, nos réflexions avec une 10aine de visions différentes. On a des approches, des conceptions différentes et je repars avec des interrogations sur ce qu’on avait éventuellement construit puisque j’ai vu des choses qui vont alimenter notre réflexion sur les mois à venir.

Que pensez-vous des projets qui vous ont été présentés ?

Quand j’ai su que c’était des étudiants qui étaient en reconversion professionnelle, j’ai été épaté par la qualité de leur travail. Ce n’est pas mon métier donc peut être que l’œil d’un professionnel sera plus critique mais de ce que j’en ai entendu et compris il y a eu une forte progression dans la construction des projets sur les dernières semaines, sur les derniers mois. Je suis interpellé … comment quelqu’un qui était vendeur dans le textile, comment quelqu’un qui était éducateur (ils ont tous des parcours différents) peut proposer quelque chose de cohérent, qui esthétiquement correspond à la commande qui était passé d’un bistro d’une colocation Alzheimer, d’une colocation étudiante, avec des aspects différents ? Je suis impressionnée par la qualité de la prestation des étudiants.

Share Button