Licence professionnelle Métiers du Notariat : parcours comptable-taxateur

Licence professionnelle Métiers du Notariat : parcours comptable-taxateur

date de publication : 

M. Fournier
M. Flagollet
  • Pouvez-vous vous présenter succinctement ?

Monsieur Fournier, j’ai 47 ans, je suis comptable de formation. J’ai une expérience d’une dizaine d’année en expertise et d’une dizaine d’année en entreprise. Courant 2016, je suis arrivé dans le notariat.

  • Comment avez-vous connu la FCU et plus particulièrement le parcours comptable taxateur ?

C’est mon employeur qui m’a fait connaître cette formation.

  • Que pensez-vous de l’enseignement qui vous est dispensé ?

L’enseignement dispensé est ciblé sur l’ensemble des obligations et particularités liés aux métiers du notaire, permettant une mise en pratique immédiate.

  • Recommanderiez-vous cette formation ?

Bien évidemment, cette formation permet d’avoir le socle de connaissances nécessaire pour appréhender la comptabilité et la gestion d’une étude Notariale. A  mon sens, elle s’adresse à une population ayant de bonnes bases en comptabilité générale.

  • Pouvez-vous vous présenter succinctement ?

Monsieur Flagollet, inspecteur à la Chambre Interdépartementale des Notaires du Nord Pas-de-Calais. J’ai commencé ma carrière en tant que comptable dans une étude notariale pendant 15 ans et après avoir repris mes études en formation continue, je suis maintenant inspecteur depuis plus de 17 ans.

  • Depuis combien de temps intervenez-vous dans la licence pro Notariat et dans quels modules ?

Cela fait maintenant plus de 6 ans que j’enseigne au sein de la FCU de Boulogne sur Mer en déontologie et comptabilité pour le parcours clerc et cette année dans le parcours comptable taxateur.

  • Pensez-vous que cette formation soit en adéquation avec les besoins de la profession ?

Oui, tout à fait. Il y a énormément de besoins de personnes polyvalentes capables de passer des actes de comptabilité clients au sein des offices notariaux. La “journée comptable simplifiée” prévoit qu’un clerc puisse passer des écritures comptables sur le compte clients en l’absence du notaire. En 2017, plus de 60 offices se sont créés. De nouvelles compétences dans ce domaine vont donc être nécessaires afin d’accompagner le développement de l’activité de ces jeunes créateurs notaires.

Si ce parcours vous intéresse, vous pouvez candidater à compter du 05 mai 2018 sur www.univ-littoral.fr

Share Button