L’optique à l’affût des nouvelles technologies : l’innovation en ligne de mire

L’optique à l’affût des nouvelles technologies : l’innovation en ligne de mire

date de publication : 

Depuis quelques années, les chercheurs et les fabricants dirigent toute leur attention vers l’apport des nouvelles technologies dans le domaine de l’optique.

Nouveaux matériaux, nouvelles techniques de production…. de grandes innovations ont vu le jour et de nombreuses ne sont encore qu’à leur balbutiement.

Les industriels de l’optique ne cessent de rivaliser d’ingéniosité pour proposer des concepts toujours plus novateurs et ainsi repousser toujours plus loin les limites de la santé visuelle. Dispositifs d’intelligence artificielle au service des malvoyants, lunettes connectées…. le marché est en pleine expansion et évolution.

La filière de la lunetterie a par exemple répondu à l’appel des nouvelles technologies : lunettes en marbre, en algues, matériaux écologiques, et surtout, l’utilisation de l’impression 3D pour la fabrication de montures personnalisées ou de verres correcteurs. Le marché de l’impression 3D a considérablement évolué ces dernières années. Le procédé est particulièrement adapté à l’optique, car il offre de nombreux avantages, tant pour le fabricant que pour le consommateur.

Le concept de l’impression 3D est simple et permet toutes les fantaisies. Il offre des promesses en termes de design, permettant ainsi de créer des produits aux formes complexes et originales jusqu’alors impossibles à réaliser avec des méthodes de fabrications traditionnelles.  L’impression 3D a tout pour plaire au consommateur. Grâce à des mesures précises, les montures 3D peuvent s’adapter à la morphologie des visages, assurant alors un confort optimal sur le nez et au niveau des tempes. Autre avantage, et pas des moindres : l’impression 3D offre au consommateur la possibilité de personnaliser sa monture à l’extrême. Tout est désormais possible, ou presque. Pour les marques de lunettes et les fabricants, c’est une véritable aubaine et un créneau à saisir. Les designers peuvent travailler très vite et à moindre coût, tandis que bon nombre de consommateurs sont séduits par le côté innovant et ludique du procédé.

Share Button